Douze heures d’horloge

Serge, Albert et Kopetzky viennent de s’évader de prison. Ils ont désormais douze heures pour se procurer les 300 000 francs nécessaires à la fabrication de faux passeports. S’ils dépassent ce délai, le bateau qui doit les mettre à l’abri lèvera l’ancre. Ils rejoingnent Barbara, une femme fortunée et ancienne compagne de Kopetzky…

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *